loading words...

Jan 31, 2019 23:53:45

De l'importance de l'imperfection

by @Ouaqouaq | 580 words | 🐣 | 4💌

Nadianie Ouaqouaq-Bergeron

Current day streak: 0🐣
Total posts: 4💌
Total words: 1821 (7 pages 📄)

Imperfection : Caractère, état d'une chose ou d'une personne qui manque de certains éléments ou qualités pour former un tout parfaitement constitué, pour fonctionner correctement ou pour être exactement conforme à un idéal esthétique, intellectuel, moral. Syn. : grossièreté, inachèvement, incomplétude, irrégularité, rudimentarité.

Acerbe comme définition. Mais si juste. Cette définition de l'imperfection est pratiquement ce qui guide chacun de nos gestes, chacune de nos décisions. Chaque action cherche à nous éloigner de cette définition.

Nous voulons fonctionner correctement ; pour ce faire, nous partons à la recherche de ce qui nous fera cadrer dans le moule: des études, un travail, une personne avec qui partager notre quotidien, des amis, des voyages calculés, une maison. Nous voulons atteindre la perfection sociale. 

Nous voulons également - peut-être plus que tout - nous conformer à un idéal esthétique. Idéal placardé à tous les coins de rue. Idéal qui nous attaque à chaque lecture de magazine, à chaque écoute télévisuelle, nous rappelant à tout coup à quel point nous en sommes loin. Alors nous essayons tout ce qui pourrait nous en rapprocher: diète, mèches, soins de la peau, botox, yoga, cross-fit, et j'en passe. Tout pour que notre peau soit aussi uniforme, notre taille aussi fine, nos abdominaux aussi découpés que ces mannequins ô combien parfaits. 

Nous voulons même nous conformer à un idéal moral! Être un citoyen parfait. Recycler ce qu'il faut quand il le faut. Céder le passage. Se montrer poli et compréhensif. Toujours utiliser les bons termes pour désigner une personne dans une situation particulière. Ne pas juger. Être ouvert d'esprit. Accepter toutes les opinions car elles sont toutes valables à leur façon. Ne pas hausser le ton. Ne pas fumer ni trop boire. Manger équilibré. Être docile.

Très noble, à première vue, cette recherche de la perfection. Sauf qu'au fond, nous jouons un rôle de second plan dans tout cela. C'est aux yeux des autres que nous voulons paraître parfaits. S'il n'en tenait qu'à nous, nous resterions volontiers imparfaits, mais heureux. Cette perfection à tout prix nous amène à nous remettre constamment en question, à vouloir toujours plus, nous condamne à être éternellement insatisfaits. Et bien menteur sera celui qui affirmera haut et fort être totalement heureux car finalement parfait! J'ai une bien mauvaise nouvelle pour lui: la perfection, aussi tentatrice soit-elle, est inatteignable. 

Inatteignable car sa définition change constamment, dépendamment de l'endroit où l'on se trouve dans le monde et des standards qui nous entourent. Inatteignable car on peut toujours faire mieux, progresser, se dépasser. Inatteignable car parfois, on ne peut rien modifier, et la seule façon d'apprécier pleinement ce qui s'offre à nous est d'embrasser chaque petite imperfection. 

Rêvasserions-nous autant couchés sous les nuages s'ils étaient tous exactement de la même forme? Serions-nous aussi attendris devant le chiot s'il ne possédait pas cette tache autour de l'oeil, si noire sur un pelage autrement d'un blanc immaculé? Aurions-nous en tête aussi clairement le sourire aux canines saillantes de cette personne croisée dans la rue si ses dents avaient été droites et bien rangées? La nature, en son essence même, est imparfaite. Serions-nous encore capable d'émerveillement et d'étonnement si tout était parfait, tout le temps?

Car c'est là que réside toute l'importance des imperfections: dans leur capacité à nous surprendre, à nous différencier, à nous éblouir, à nous rendre unique. Chaque imperfection amène quelque chose d'indispensable, et rechercher l'uniformité est une façon de tout dénaturer, de tout contrôler. Pourquoi ne pas plutôt tenter d'apprécier un peu plus ce qui nous entoure, et de s'apprécier un peu mieux chaque jour?

Parce que disons-le, la perfection est bien le comble de la platitude. 


contact: email - twitter / Terms / Privacy